Chargement...
 

Projets en émergencelogo CRTL


 

Vers un modele formel applicatif pour une nouvelle ingénierie de Ia langue et de l'information 

La lecture et l'analyse du texte (Ia base de tout traitement en ingénierie de Ia langue et de l'information) est un processus dynamique qui admet plusieurs points de vue, qui peut mener vers différentes compréhensions et qui doit être réalisé selon des objectifs multiples. Dans ce projet, nous voulons élaborer une architecture pour l'ingénierie de Ia langue et de l'information qui soit flexible, modulaire, consistante, cohérente et où chaque tâche sera representée par une fonction autonome et indépendante du reste des fonctions de l'architecture. Les processus d'analyse seront des assemblages de telles fonctions. Un cadre théorique formel basé sur le modèle des systèmes applicatifs typeset de Ia logique combinatoire sera proposé. II permettra Ia construction de multiples processus d'analyse de textes selon des objectifs determinés. II permettra de systématiser Ia vérification pour un processus d'analyse Ia coherence de Ia séquence dans l'assemblage des fonctions de ce processus.

Domaine et champ de recherche : ingénierie de la langue et information

Chercheur responsable, participant au Programme de valorisation des chercheurs émergents du CRTL

  • Mohamed Hassani, candidat à la maîtrise en mathématiques et informatique appliquées (avec memoire), Université du Québec à Trois-Rivières

Superviseur

  • Ismail Biskri, professeur Université du Québec à Trois-Rivières

Application des règles de sémantique Web et d’intelligence artificielle au raisonnement des systèmes complexes pour le pilotage des patients dans les parcours de soins

Domaine et champ de recherche : Web sémantique et intelligence artificielle

Chercheur responsable, participant au Programme de valorisation des chercheurs émergents du CRTL

  • Michel Desautels , doctorant en sciences et technologies de l’information  de l’Université du Québec en Outaouais

Superviseure

  • Véronique Nabelsi, professeure Université du Québec en Outaouais

Interaction multimodale en traduction

Ce projet de recherche étudie l'expérience utilisateur de traducteurs avec des interfaces multimodales, c'est-à-dire des dispositifs informatiques qui combinent plusieurs processus et modes d'entrée en parallèle. Les interfaces multimodales vont au-delà des interfaces clavier-souris traditionnelles, ou des interfaces utilisateurs-graphiques. Cette étude s’intéresse plus précisément à trois technologies fondées sur la reconnaissance: la voix, le toucher et le stylet. Ce projet permettra de recueillir et d'analyser des données quantitatives et qualitatives qui rendent pleinement compte des avantages et des inconvénients de la traduction utilisant ces modes émergents de l'interaction homme-machine. Cette étude servira ensuite de base à la conception et à l’appropriation d’outils de traduction dont le design serait appuyé sur ces données. Projet soutenu par le Fonds québécois de la recherche - société et culture (FQRSC)

Chercheur responsable, participant au Programme de valorisation des chercheurs émergents du CRTL

  • Julian Zapata, doctorant en traductologie de l’Université d’Ottawa

Superviseur

  • Jean Quirion, professeur, Université d'Ottawa

 

Technologisation des cours de traduction au Canada 

 Manifestant un vif intérêt pour la traduction professionnelle et son enseignement, la chercheuse nourrit l’ambition de réduire l’écart entre la formation des traducteurs et le marché du travail. En raison des limites inhérentes à une maîtrise, la chercheuse cible la compétence technique (technologique) en traduction pour son projet de recherche, notamment l’utilisation des technologies langagières dans les cours pratiques de traduction. Au moyen d’une étude menée auprès de chargés de cours et de professeurs de traduction de diverses universités canadiennes, la chercheuse aspire à connaître l’état des technologies langagières dans les cours de traduction, à décrire les pratiques exemplaires et à ouvrir d’autres horizons aux enseignants de la profession.

Chercheuse responsable, participante au Programme de valorisation des chercheurs émergents du CRTL

  • Jessica Cyr, étudiante à la maîtrise en traductologie de l’Université d’Ottawa

Superviseure

  • Elizabeth Marshman, professeure, Université d'Ottawa

 

TEPOQAL

Le projet de recherche TEPOQAL (Traductions Espagnoles de la POésie Québécoise en Amérique Latine), dirigé par la professeure Madeleine Stratford de l’Université du Québec en Outaouais, a mené à la création et à la mise en ligne de deux bases de données, TEPOQAL I et TEPOQAL II, qui constituent des sources d’information fiables, exhaustives et régulièrement actualisées au sujet des traductions espagnoles de la poésie québécoise de langue française qui circulent en Amérique latine.

Chercheure responsable