Détails du programme de valorisation des chercheurs émergents du CRTL


Tout chercheur dans un domaine connexe à l'informatique décisionnelle, en études langagières, et dans des technologies liées à ces domaines, et qui est candidat à la maitrise ou doctoratant peut faire partie de ce cercle.

Ce que nous offrons au chercheur émergent :

  • Être nommé chercheur émergent associé sur notre site web, sur la page Chercheurs.
  • Être invité à nous soumettre toute publication, nouvelle ou prise de parole afin que nous la diffusion dans nos réseaux, en tout ou en partie.
  • Être invité à présenter, le temps venu, le fruit de ses recherches, possiblement en compagnie de son directeur de recherche, lors d’une conférence scientifique au CRTL (qui pourrait être filmée pour diffusion, en tout ou en partie).
  • Être compté parmi les chercheurs que nous pouvons associer à certaines entreprises partenaires, et à certains projets, lorsque pertinent.
  • Bénéficier, lorsque cela est possible, des infrastructures du CRTL pour réaliser certaines étapes de vos recherches.

Le fait d’être chercheur émergent associé au CRTL engage uniquement à :

  • Diffuser, lorsque l’occasion se présente, son association au CRTL (participation à sa communauté de chercheurs).
  • Créer des hyperliens vers le CRTL, lorsque possible.
  • Fournir son domaine de recherche et un hyperlien avec lequel on peut lier le nom du chercheur, le cas échéant (voir la page des chercheurs sur le site).Confirmer que le professeur qui supervise les recherches est en accord avec cette démarche et accepte d’être mentionné sur le profil de chercheur émergent.
  • Fournir un court descriptif de sa recherche en cours ou à déployer (voir la page projets en émergence) et une image pertinente (peut-être le logo de l’université d’appartenance), mais surtout, son domaine clé.

Nos chercheurs émergents (en date du 1er février 2015)

  • Jessica Cyr, candidate à la maîtrise en traductologie, dir. Elizabeth Marshman, Université d'Ottawa
  • Michel Desautels, doctorant en administration, dir. Véronique Nabelsi, Université du Québec en Outaouais
  • Mohamed Hassani, candidat à la maîtrise en informatique et ingénierie, dir. Ismail Biskri, Université du Québec à Trois-Rivière
  • Myriam Legault-Beauregard, candidate à la maîtrise en études langagières, dir. Madeleine Stratford, Université du Québec en Outaouais
  • Laurence Pelletier, candidate à la maîtrise en études langagières,dir. Marie-Josée Goulet, Université du Québec en Outaouais
  • Mélanie Rivet, candidate à la maîtrise en études langagières, dir. Madeleine Stratford, Université du Québec en Outaouais
  • Julian Zapata, doctorant en traductologie, dir. Jean Quirion, Université d'Ottawa